• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Toute une marmaille dans la maison

Toute une marmaille dans la maison - Layla Latté

Pour son anniversaire, mon fils de huit ans a invité cinq amis. Notre demeure n’est pas gigantesque, la présence de ces cinq garçons dans mon intérieur cosy, m’angoissait un peu. De plus, mon conjoint avait un rendez-vous de prévu avec un professionnel pour revoir sa planification financiere personnelle, car sans l’aide de cet intervenant, il n’aurait jamais pu investir dans tous les projets qu’il mène à présent. Pour animer cet après-midi, j’avais pensé à mener, avec mon fils et ses amis, des expériences chimiques sans danger. Sur Internet, je n’ai eu qu’à taper des mots en rapport avec les expériences à réaliser avec des enfants de huit ans pour que le moteur de recherche me propose des blogues et des sites contenants des idées fantastiques. La potion au bicarbonate de soude les a épatés.

Avec du vinaigre coloré, car j’avais ajouté un colorant alimentaire vert dans ce liquide, du bicarbonate de soude, des verres et un grand plateau, nous avons créé une potion de sorcière. Le mélange acide et basique, vinaigre et bicarbonate, a moussé et a débordé des verres, d’où l’utilité du plateau. C’était la première animation de la fête et elle a beaucoup plu. Comme le temps était gris, pluvieux, froid et venteux, j’ai dû garder les jeunes garçons à l’intérieur de la maison. Après ce premier essai réussi, j’ai tenté de les canaliser autour de la réalisation d’un dessin. J’avais mis de côté des cartons et le but était de fabriquer un masque pour faire une photo de groupe avant leur départ. Le masque fut un succès. Tous les petits étaient calmes et ils s’échangeaient leurs feutres en toute tranquillité.

Pour le goûter, j’avais fait un gâteau en forme de maison. Des bonbons étaient cachés à l’intérieur, ce qui a amusé tout le monde. Une idée originale, que j’ai prise sur le blogue d’une maman, était de faire fondre du chocolat et d’ajouter des bonbons colorés sur le chocolat, fondu, étalé sur une plaque. Le résultat est très joli et chacun fut ravi de casser un morceau à emporter chez lui. Dans de petits sachets transparents, j’avais mis quelques billes et des jouets. Jules, mon fils, eut beaucoup de mal à trouver le sommeil, ce soir-là. Il a vraiment aimé la réception avec ses amis. Comme nous n’avions pas pu mettre un pied dehors, à cause du mauvais temps, je lui ai promis que nous referions une fête avec des jeux à l’extérieur, en juin prochain.

À propos de l’auteur :

author

Vous comprendrez bien qu’il s’agit bel et bien d’un surnom...et non de mon nom. Pourquoi ce drôle de surnom? C’est qu’en plus de me passionner pour le café, je suis aussi une barista et que je travaille dans un magnifique café sur le Plateau Mont-Royal. J’ai donc toujours de drôles d’histoires de mon quotidien à vous raconter. Bienvenue dans mon espace virtuel.